Dissidence Lesbianiste - Affirmation politique des femmes homosexuelles, donc lesbiennes et farouchement lesbo/gyno sociales !

18 juin 2010

Mise à jour

Ce blog est momentanément deserté, merci de surveiller désormais le blog source de Monique Louicellier qui est www.lesboseparatiste.canalblog.com

Posté par lesboseparatiste à 22:47 - Commentaires [0] - Permalien [#]

23 décembre 2009

Notre forum et chat pour lesbiennes engagées

(Mise à jour du 18 juin 2010, ce blog n'est plus actif pour le moment, merci de vous rendre sur le blog source de Monique Louicellier à www.lesboseparatiste.canalblog.com !)

Allez, soyez sympas, courez vous enrégistrer sur le nouveau forum avec CHAT, que je viens de créer.

En espèrant qu'il marche !

Ce forum est pour les lesbiennes qui souhaitent vivre et militer entre lesbiennes.

Pas pour les autres... Le moins possible en tous cas.

Vous ne pourrez pas voir les rubriques, les messages ou quelles sont les lesbiennes déjà enrégistrées si vous n'êtes pas enrégistrée vous-même, c'est un choix que j'ai fait, pour restreindre les accès directs par n'importe qui, hommes, femmes, lesbiennes non féministes et donc les emmerdes probables tant au niveau des discussions que de la protection de notre vie privée ou encore concernant les attaques possibles en justice pour injures (bien agréable de se défouler sur les hommes pourtant) ou diffamation...

On règlera les choses entre nous et je recherche d'ailleurs des volontaires pour être modératrices.

Je viens de créer ce forum et je ne sais donc pas bien encore comment il marche, mais vous devriez pouvoir demander à être membre en ligne et activer les options de votre choix, ceci sous un pseudo si vous le souhaitez, afin de ne pas être identifiée si vous ne le voulez pas entre membres non plus, mais moi je dois malheureusement quand même pouvoir vérifier que je vous connais bien en tant que lesbienne, si possible politique, peu importe votre *courant* : féministe, radical, séparatiste et le degré de votre engagement (enfin, pas nul, non plus...).

Donc je vous demanderai de prendre contact avec moi afin que je vous donne le statut de membre, je connaîtrai alors votre identité c'est vrai, mais d'une part vous pourrez changer de pseudo par la suite et d'autre part je laisserai aussi aux membres existants le loisir de me proposer l'activation des membres potentiels, sans que je connaisse leur identité cette fois et je leur ferai donc confiance pour cela.

Si par contre je ne vous connais vraiment pas et que les autres membres ne vous connaissent pas, je dois vous poser quelques questions et vous avoir également au téléphone.

Merci de visiter ce forum, les rubriques sont très intéressantes :

Etat lesbien (Faisabilité d'un état lesbien; Pétitions internationales)

Lesbopole virtuelle (PA Rencontres-amour-amitié-collaboration; Prochaines rencontres, fêtes, festivals, soirées; Projets communautaires; Initiatives et solidarités contre l'isolement ou la précarité; Astuces en tout genre, offres et demandes; Répertoires des services, bars, discos, oasis non-mixtes en androsphère; Présentations; Défouloir)

Lesbophobie-Faible estime de soi : témoignages, solidarité

Notre santé

Politique lesbienne (Echange sur la politique et les politiques lesbiennes; Présentations des associations, groupes et projets militants; Prochaines rencontres politiques)

Littérature : textes politiques ou romans écrits par des lesbiennes politiques

Tout sur le sexe... Et les sentiments.

Logements, échange de logements, communauté séparatistes, camping-caristes, squats

Allez, le lien est ici : www.lesboseparatiste.forumactif.com

Petit aperçu :

printscreen_forum

Posté par lesboseparatiste à 16:40 - Commentaires [0] - Permalien [#]

15 décembre 2009

C'est quoi ce blog ?

(Mise à jour du 18 juin 2010, ce blog n'est plus actif pour le moment, merci de vous rendre sur le blog source de Monique Louicellier à www.lesboseparatiste.canalblog.com !)

Ce blog est politique et est tenu par une femme homosexuelle lesbianiste, ancienne militante du défunt MIEL (mouvement d'information et d'expression des lesbiennes : mouvement non-mixte, homosexuel et lesbianiste, à base féministe), une lesbienne qui commençe à avancer en age et qui ne désire pas collaborer à la société actuelle mais au contraire s'en couper le plus possible afin de ne plus en être victime et pouvoir si ce n'est pas trop demander vivre le peu qui reste de son existence libre et pleinement, SANS cette société là, une lesbienne à tendance séparatiste donc.

Une lesbienne encore plus précaire que dans les années 80, toujours plus victime de sexisme et de lesbophobie y compris la lesbophobie familiale (rejet, attaques psychologiques et physique, spoliation d'héritage), ne faisant pas partie du cercle intellectuel d'écrivaines, d'historiennes lesbiennes, d'universitaires en études féministes ou genre qui décident de la visibilité politique officielle et dont la couleur semble, comme par hasard, avoir tourné uniformément au radical et au queer, et qui semble jouir comme par hasard d'une certaine notoriété parmi les hommes, les associations gaies et les bailleurs de fond.

Une lesbienne qui désire affirmer son identité, ses désirs et voir son orientation sexuelle et ses goûts, en matière de non-amour-des-hommes, de non-mixité, de culture lesbienne (à profusion) et de culture *femmes*, respectés.

Une lesbienne qui ne sera jamais attirée par aucun homme sur Terre et qui n'est pas davantage attirée ou solidaire des femmes enracinées dans leur hétérosocialité ou dans leur opposition ou non-appartenance à l'identité lesbienne *classique - et historique*, qui n'en a besoin en aucun domaine, pire qui se trouve gênée par eux, elles.. qui les vois comme des parasites de son existence et qui souhaite surtout ne plus en entendre parler et sûrement pas faire de la politique avec eux ou en référence à eux, elles...

Une lesbienne ou devrais-je préciser une homosexuelle = gynosexuelle, lesbosexuelle, anti-capitaliste, avec une conscience de classe lesbianiste, contre le sexisme envers les femmes, contre la lesbophobie, le classisme et le racisme, mais qui ne se reconnait pas globalement dans - ou ne considère pas comme tout-à-fait cohérents ou même considère comme ennemis des lesbiennes - le mouvement des lesbiennes radicales (même s'il y a des lesbiennes dedans, évidemment, qui ne savent même pas toujours de quoi il retourne), l'universalisme, le féminisme radical, le matérialiste, les mouvements mixtes et surtout le mouvement queer issu des mouvements précédents.

Et donc une lesbienne qui ne désire pas investir les pauvres forces qui lui restent à essayer de changer la société et l'humanité dans son ensemble en adhérant à ces projets politiques ressemblant plus à des thèses d'école qu'à des projets intellectuellement honnêtes, qui sont extrêmement manipulateurs car suggérés par l'ennemi et des convictions nettement bisexuelles/hétérosexuelles/hétérosociales/androsociales et parce qu'ils visent à intégrer les hommes ou n'importe quelle femme ou même n'importe homosexuelle dans une conception sociale très théorique et à désintégrer ce faisant l'existence, la liberté, les goûts et l'essence des femmes homosexuelles, tout en revendiquant certains acquis des mouvements des homosexuelles et des féministes *classiques* et gynosociales en en prenant partiellement le masque comme bannière.

Les lesbiennes radicales veulent faire une place aux gynandres, sans doute leurs alias/alliés politiques ou universitaires au masculin,la lesbienne qui tient ce blog n'en veut absolument pas, ni maintenant ni dans un futur utopique, non, pas de mâles, pas de gays, pas d'hommes, est-ce clair ?

Une lesbienne qui sait aussi que la plupart des lesbiennes plus banales et *classiques* sont extrêmement isolées, victimes, manipulées, invisibilisés, et peu réactives, qu'elles ne s'expriment donc jamais.

Ce blog est ainsi le premier en France d'une lesbienne qui ne pense pas dans le sens du courant dominant la scène politique actuelle et qui s'exprime. Libre à d'autres de la rejoindre.

Posté par lesboseparatiste à 03:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]

14 décembre 2009

Les lesbiennes toujours autant maquées aux hommes...

(Mise à jour du 18 juin 2010, ce blog n'est plus actif pour le moment, merci de vous rendre sur le blog source de Monique Louicellier à www.lesboseparatiste.canalblog.com !)

J'ai envoyé un sondage politique sur la liste de Danielle Charest mais aucune femme ne m'a envoyé un quelconque message ou une réponse par rapport à mon sondage.

J'espère que sa liste est plus lue et désirée que mon sondage.

Je ne sais pas ce que les lesbiennes ont dans le ventre, ce manque de réactions, positives ou négatives, m'effraie, je le vois comme un retour au temps du placard, avant 1970, et malheureusement ce temps du placard est revenu en pire sous une forme déguisée et manipulative !

De toutes façons, la paupérisation et l'isolement dans la réalité des lesbiennes (comme de la frange sacrifiée de la population française, plus de 15 % de précaires qu'on veut laisser précaires à vie, au RSA, Assedic, temps partiel, smic, afin de mieux faire peur aux autres, désolidariser et mettre en cause les acquis sociaux) a augmenté et revient à guère mieux que ce qui existait avant les années 1970 où les lesbiennes ne pouvaient guère espérer vivoter et étaient toutes dans le placard, au mieux instit ou ouvrières au pire bonne soeur, femme de ménage, ou encore pire mariées et violées par leur mari..

Qu'on leur fasse toujours fermer leur gueule, qu'on ne supporte pas leur désir de non-intégration, qu'on leur impose toujours des mecs (même *cool* soi-disant, les fameux *lesbiens* de toutes les époques) et qu'on les confronte toujours à des attitudes lesbophobes bien ancrées, ce serait même pire que dans les années 80...

D'ailleurs je ne sais pas où se trouvent encore des espaces pour lesbiennes non parasités par les hommes, même juste par un seul homme, soit qu'ils soient là physiquement (les fameux invités dans les fêtes de lesbiennes soi-disant femmes-seulement), ou qu'ils soient présents dans l'acceptation de ces hommes au niveau des thèses politiques qui sont défendues, même sous un angle utopiste, une fois la société *changée*.

Maintenant les hommes et surtout les hommes queers - qui ont bien mis à leur profit les thèses radicales - intentent des procès pour sexisme aux USA aux rares associations de femmes ou de lesbiennes non-mixtes qui existent et qui ont eu un mal fou à se monter et à tenir au fil des années, pire ces mecs les ciblent spécifiquement, au lieu de s'en prendre à toutes les autres attitudes anti-femmes et anti-lesbiennes aux USA ou de par le monde !

Si c'est pas un retour en arrière cela.

Avant la première chose que les homosexuelles/lesbiennes créaient, c'était des espaces farouchement non-mixtes comme une évidence même, et maintenant je n'en vois pas, elles se sont donc *maquées* avec des mecs, des gays, des queers, des universitaires, des gynandres, peu importe, et elles les laissent parler...

Ou elles sont trop manipulées ou isolées pour prendre la moindre initiative.

A vrai dire je commence en avoir marre des lesbiennes en France, je cherche des communautés lesbiennes séparatistes pas trop givrées (= qui ne veulent pas convertir toutes les femmes au séparatisme ou qui ne prônent pas les relations sexuelles avec les animaux femelles non plus, par exemple...) ou juste des lesbiennes à peu près féministes et farouchement attachées à la non-mixité dans tous les aspects : vie sociale, thèses politiques...

Ceci même si je n'en trouve qu'à l'étranger et si je dois émigrer quelque part, la vie est courte et moi je souffre trop de ne pas la vivre comme je le devrais. 

M.

Posté par lesboseparatiste à 18:45 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :